La ruée sur les plages californiennes inquiète les spécialistes

Marre d’être cloîtré chez eux, des milliers de personnes sont venus sur des plages de Californie samedi et dimanche derniers.

Tellement agacé, le gouverneur a haussé le ton en affirmant que les consignes de confinement restent encore valables dans le but d’endiguer le covid-19, ce virus qui ne connaît aucune limite.

Il est temps de sortir

Avec une température dépassant les 30°C, de nombreux Californiens n’ont pas pu résister à une sortie sur des plages californiennes, notamment sur l’Orange et la Ventura qui sont parmi ceux qui sont accessibles.

Depuis cinq semaines, ils étaient cloués dans leur maison et la plupart d’entre eux sortaient pour la première fois depuis le 23 mars.

Pour eux, comme ils sont dans un espace ouvert, il suffit de respecter les mesures établies comme garder la distance en restant à deux mètres des autres.

Lors de leur passage sur les lieux, les autorités locales ont remarqué que la majorité des visiteurs ne portaient même pas de masque.

En revanche, ils respectaient bien les mesures de distanciation sociales.

Les autorités ont juste rappelé les consignes sans verbaliser.

Afin d’éviter tout afflux trop massif des visiteurs, les parkings n’étaient pas accessibles.

Mais, les riverains peuvent fréquenter les plages.

L’apparition de nouvelles problématiques

Grâce à cette aubaine, beaucoup d’habitants venant des comtés contigus de Los Angeles et San Diego se sont déplacés.

Avec l’approche du beau temps, cela va devenir compliqué.

Selon certains spécialistes des maladies infectieuses, la situation devient de plus en plus inquiétante.

Non seulement les gens n’arriveront pas à respecter la distance de plus deux mètres des autres, mais aussi ils vont sûrement toucher quelques objets communs.

« Ces images du week-end ne feront que détruire tous les progrès significatifs qui ont été accomplis dernièrement » :

s’inquiétait le gouverneur.

De nouvelles mesures s’imposent

Assez apaisé, Gavin Newson a attesté que les règles ont été respectées dans la majorité de l’État où vivent 40 millions d’habitants malgré ces exceptions.

En vue de contenir la propagation du covid-19, l’État californien a rapidement généralisé les mesures de confinement pour éviter l’engorgement des hôpitaux qui est actuellement synonyme de beaucoup de décès.

Selon le gouverneur, seule la transgression de la distanciation sociale pourrait ralentir la capacité à rouvrir l’économie de la Californie.

Bien qu’il ait haussé le ton, il souhaite établir une meilleure approche, celle de privilégier la pédagogie concernant la répression.

Les mesures de confinement seront levées très progressivement, mais pas avant quelques semaines.