image

Flux RSS

Derniers commentaires

Meta

"…ou la nature les a mis…"

Timothée — 13 March 2007

J’étais cet après-midi en visite à l’UPMC, de manière tout à fait non prévue, et pour tout dire à deux doigts de la clandestinité totale, installé plus ou moins confortablement à suivre un TD de Génétique Humaine (pas plus de détails…). Le chargé de TD, parlant des micro-satellites, et ayant dessiné une série de marqueurs au tableau, a dit une chose qui m’a plongé dans une profonde réflexion.

Il ne sont pas à la même distances les uns des autres, ils sont la ou la nature les a mis

Mais, finalement, est-ce bien la nature qui les a déposés ici, ces marqueurs?

Un marqueur, en génétique, c’est une brique d’information que l’on peut suivre. Un SNP, un SSCP, un RFLP, voire même un gène, peu m’importe. Souvenez vous de la génétique qu’on vous à fait faire, au lycée. Quand on vous demandait de calculer le pourcentage de recombinaison entre deux gènes chez Drosophila melanogaster, on utilisait les gènes comme des marqueurs pour cartographier le génome (ne me tapez pas, amis scientifiques, je vulgarise).

On trouve un certain nombre de polymorphismes, parmi lesquels les microsatellites. Un microsat est défini par plusieurs choses. Son motif, qui est la séquence nucléotidique, d’une taille compris entre 1 et 6 nucléotides. Par exemple, un motif (A)n ou encore (TA)n (n étant le nombre de répétitions du motif, encore un élément caractéristique), sont des microsats. Le locus est défini par sa position dans le génome (son chromosome, sa bande…) et sa séquence flanquante. Pourquoi définir par la séquence flanquante? Premièrement parce que les microsatellites sont susceptibles d’être présents un très grand nombre de fois, mais aussi pour des raisons expérimentales, notamment d’amorces de PCR (et je ne puis que vous conseiller le dialogue sur la PCR, entre Enro et Benjamin).

Alors, ces marqueurs, qui les a placés la? Est-ce la nature, ou est-ce nous scientifiques, quand nous avons décidé de conceptualiser la chose et de l’utiliser pour cartographier le génome, localiser des gènes, comprendre des maladies?

Je n’ai pas de réponse à la question, bien sûr, mais je pense que la formulation mérite qu’on s’y arrête…


2 réactions à “"…ou la nature les a mis…"”

  1. Enro nous a dit:
    13 March 2007 à 10:24 pm

    Ce qui rejoint le commentaire d’EL sur mon blog quand il affirme, après Althusser, que la philosophie spontanée des savants est plutôt une sorte de réalisme métaphysique des plus daté. Toi, par contre, deviendrais-tu relativiste ? On peut dire cela, ce qui n’est pas un mal, et revient à une sorte de principe anthropique selon lequel la nature ne dit ou ne fait rien, c’est l’homme qui en fait la lecture… Prochaine étape pour toi : considérer que les OGM n’ont pas toujours existé ! ;-)

  2. Le Doc' nous a dit:
    13 March 2007 à 10:41 pm

    Deja franchie depuis longtemps! Plus j’avance, plus je rencontre de concepts, plus je suis forcé de penser que ce ne sont que des cadres dans lesquels on enferme des observations, que ce n’est qu’un moyen de normaliser la réalité, et pas la réalité elle-même…

    Je trouve ca particulièrement marquant dans le cas … des marqueurs, qui sont une découverte a priori assez utilitariste, et qu’on oublie souvent de présenter comme ca…

    Je pense que la nature fait (ou plutôt défait!) certaines choses, mais que les concepts que nous créons pour expliquer ces choses n’ont rien de naturel… Et qu’il ne faut pas l’oublier quand on en fait usage…

Réagir

XHTML: Vous pouvez utiliser: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>


Fatal error: Call to undefined function: live_preview() in /home.48/l/e/d/ledoc/www/wp-content/themes/ad-clerum-10/comments.php on line 100
Sitemap