Brèves #3

Posté par Timothée le 10 March 2008 |

Je croyais que le truc le plus frustrant au monde, c’était d’attendre un mail super important qui n’arrive pas, et de checker toutes les 5 minutes. Ou alors, de regarder ses ADN migrer dans leur gel en se demandant si cette fois ça a marché.

Il y a pire. Bien pire. Il y a Manuscript central, et surtout la ligne qui tue : Status : Awaiting ED Decision. Deux ou trois anonymes ont relu notre travail, fait leurs commentaires, et renvoyé ça à l’éditeur. Qui doit prendre sa décision. Et je suis sur que ce vieux sadique prend un malin plaisir à me laisser mariner depuis une semaine avant de me dire ce qui nous attend pour la suite. Je suis sûr qu’il s’amuse à imaginer mon attente angoissée, et qu’en plus il en parle avec ses collègues à la pause café. Et que ça fait rire tout le monde sauf moi.

Sinon, la semaine va être assez chargée, donc a priori pas de billet sérieux avant vendredi. Et encore, sous réserve que j’aie une connexion internet (j’ai été invité en Ecosse, et je viens de réaliser que mon arrivée à Glasgow est le soir de la Saint Patrick). Pour être sûr, on va dire que j’hiberne jusqu’à mercredi prochain.

Sauf si il se passe des choses vraiment dignes d’intérêt entre temps, sait-on jamais…

Partagez : These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • blogmarks
  • BlogMemes Fr
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • TwitThis
  • connotea
  • Live
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Slashdot

2 réponses pour le moment

2 réponses à “Brèves #3”

  1. Si ça dure trop longtemps, c’est que ce n’est pas bon signe, alors autant se préparer à affronter le résultat sereinement.

    Rooms for Rent in UAE

    Je dirais que l’éditeur n’arrive pas à prendre sa décision. En général, c’est qu’il y a une troisième review en cours (le serveur ne prévoit pas ce cas “exceptionnel” et affiche une décision en cours dés réception de la deuxième review). C’est soit que l’article a plu à l’éditeur mais à aucun des deux premier reviewers, soit que les deux reviews sont contradictoires et l’éditeur ne s’estime pas compétent dans ce cas limite (si si, ça arrive parfois qu’un éditeur reconnaisse les limites de certaines situations): une dernière review rapide donne en général l’impact final à a décision mais il faut dans ce cas que cette troisième review soit plutôt enthousiaste et positive… (l’éditeur ne prendra pas de risque).

    Bon courage!

    10 Mar 2008 à 7:52 pm

  2. Timothée

    Je suis tout à fait serein, rien à craindre de ce côté là… Je penche aussi pour la troisième review (pour des raisons que je ne détaillerai pas)…

    On verra d’ici quelques jours…

    10 Mar 2008 à 10:14 pm

Trackback URI | Comments RSS

Commentez !

Sitemap