Le Wedge Document

Posté par Timothée le 29 Sep 2007 dans , , , 2 commentaires

Le Wedge Document est, outre le manifeste datant de 1990 du Discovery Institute, un des textes fondateurs du mouvement du Dessein Intelligent outre-atlantique. Il s’appuie grandement sur les ouvrages de Philip E. Johnson. C’est dans ce document de 1O pages que le programme pour imposer l’idée de l’intervention d’une intelligence supérieure dans l’apparition de la vie puis dans l’évolution est pour la première fois exposé. Dans la terminologie américaine, le Wedge Document est le premier Intelligent Design Agenda.

Le constat de base du Wedge Document, comme d’ailleurs la totalité du document, est ouvertement religieux.

L’idée que l’Homme a été créé à l’image de Dieu est un des fondements de la civilisation occidentale, (…) attaqué par les intellectuels en s’appuyant sur les avancées de la science moderne.

L’objectif est donc de s’opposer à la perte de spiritualité du monde tel qu’il est percu par les religieux, perte de spiritualité causée par les nouveaux courants de pensée introduits par Karl Marx, Charles Darwin, et Sigmund Freud. Pour les auteurs du Wedge Document, ces trois hommes sont responsables de la transformation de l’homme spirituel en homme machine vivant dans

un univers régi par des forces strictement impersonnelles, et dont le comportement et les pensées intimes seraient dictés par les lois implacables de la biologie, de la chimie, et de l’environnement.

On pourrait malgré tout, à cette définition, réagir en rappelant que l’animal tel que décrit à cette époque est nettement moins proche de l’”animal machine” de Descartes. L’idée que l’animal et l’humain puissent être étudiés de la même semble en fait la plus insupportable aux auteurs de ce document, dans la mesure ou elle s’oppose à leur constatation première: l’Homme a été fait à l’image de Dieu, pas l’Animal.

La résultante de ce matérialisme serait responsable d’un échec de la morale, puisque l’impact des actions et des pensées personnelles sont dictées par des choses que nous ne contrôlons pas. Cette conception révèle une profonde ignorances des sciences attaquées. On retrouve encore, vingt ans après la publication de ce document, des personnes pour croire que le déterminisme de nos actes est essentiellement génétique (voir notamment le dialogue entre Nicolas Sarkozy et le philosophe Michel Onfray, largement médiatisé, et représentatif de cette erreur de pensée).

Sur la base de ces constatations, le Centre pour le Renouveau de la Science et de la Culture du Discovery Institute ne

vise rien de moins que de renverser le matérialisme et son héritage culturel [pour instaurer] une compréhension largement théiste de la nature [et préparer] la vie après le matérialisme.

Une chose est particulièrement choquante à la lecture de l’introduction du Wedge Document. En dehors d’une conception théiste (en fait catholique) de l’Univers, comme l’annonce très clairement la première phrase, couplée à une interprétation “à la lettre” de la Bible et notamment de la genèse[1] , les constats énoncés n’ont absolument aucun signification. Il convient de considérer le Wedge Document comme ce qu’il est en réalité: non pas un plan de lutte contre le matérialisme, mais un plan de modification des paradigmes scientifiques dans le seul but de les faire correspondre aux idées fondamentalistes des fondateurs du Discovery Institute.

Le Wedge Document est divisé en trois parties, décrivant le modus operandi du Discovery Institute pour imposer ses vues. La première concerne la recherche scientifique , la seconde détaille l’approche à utiliser pour s’attirer les faveurs de l’opinion publique , et la troisième concerne l’affrontement final entre partisans du Dessein Intelligent et matérialistes.

D’autre part, on remarque que malgré les attaques directes portées contre des sciences (l’économie avec Marx, la psychanalise avec Freud, l’évolution avec Darwin), aucun des auteurs du document ne semble posséder de références dans un de ces domaines. En dépit de leurs critiques constantes portées contre l’évolution, rares sont ceux des partisans les plus acharnés du Dessein Intelligent qui peuvent justifier de travaux sur ce thème (travaux reconnus par les pairs, s’entend). Aujourd’hui encore, dans le think tank de William Dembski et Denyse O’Leary, il est impossible de trouver un scientifique reconnu (quoiqu’ils m’aient personnellement assurés du contraire, se refusant cependant à citer le moindre nom).

C’est donc dès son texte fondateur que le Dessein Intelligent est entré dans le domaine de la pseudo-science: en utilisant toutes les techniques de la vraie science, en créant des Instituts (tels que l’Institute for Creation Research), en organisant des colloques, et en publiant des livres. Sans jamais cependant pratiquer une once de raisonnement scientifique, c’est à dire sans jamais faire de Science au sens strict.

Recherche Scientifique, Ecriture et Publicité

La première étape du Discovery Institute est de se forger une respectabilité scientifique et académique, afin que le projet permette de “persuader” et non “d’endoctriner”. D’un point de vue pratique, les responsables du Discovery Institute souhaitent faire travailler un nombre réduit de scientifiques, aux points ou l’édifice matérialiste est susceptible de se rompre. Débat scientifique, certes, mais n’omettons pas d’employer du vocabulaire de démolisseurs pour autant! Cette stratégie repose largement sur les théories de Thomas Samuel Kuhn, exposées dans ce qui est probablement l’essai d’épistémologie le plus important jamais écrit, La Stucture des Révolutions Scientifiques.

La théorie de Kuhn, contrairement à celle de Popper, considère qu’un paradigme (que l’on peut définir grossièrement comme le plus large consensus sur un sujet donné) est établi en lieu et place du précédent, non quand il y a réfutation du paradigme actuel, mais démonstration du paradigme nouveau. Le changement de paradigme ne s’effectue pas, pour Kuhn, au moment de la réfutation (idée de Popper), mais bien au moment du remplacement effectif. Le Discovery Institute cherche donc à se donner les moyens de remplacer le paradigme expliquant l’évolution (la théorie de Darwin et ses dérivées) par les valeurs du Dessein Intelligent.

L’idée de base est de faire travailler sans relâche de jeunes scientifiques, en faible effectif, sur les points ou les théories matérialistes sont susceptibles d’être battues en brèche. La traduction de cet objectif s’est déclinée de trois manières différentes. D’une part, l’attribution de bourses individuelles (comme celle attribuée à William Dembski par exemple, qui se montait à 40000$ par an), et la création de deux programmes de recherche. Ces deux programmes sont concentrés sur des disciplines qui, encore aujourd’hui, suscitent l’intérêt des partisans du Dessein Intelligent. Le premier concerne la Paléontologie, et est mené par Paul Chien Chengjiang et coll., le second, mené par Douglas Axe et coll. se concentre sur la biologie moléculaire.

A ce jour, Paul Chien Chengjiang ne justifie que d’une publication portant sur le Dessein Intelligent (d’après les informations du Discovery Institute, septembre 2007), dans une revue mineure. Les informations sur Douglas Axe ont été retirées du site du Discovery Institute. Ses articles parus dans des revues à comité de lecture ne concernent pas le Dessein Intelligent. L’angle d’attaque scientifique, 17 ans après le lancement du Discovery Institute, semble donc largement compromis. Qu’en est-il des autres approches?

Publicité et Formation d’Opinion

La phase deux du programme est clairement une phase de lobbying, visant à “préparer la réception populaire” des idées. Ce qui est appelé “formation d’opinion” par le programme est dans les faits une campagne de propagande. Les objectifs énoncés dans le Wedge Document sont clairs: rallier à leur cause des personnalités influentes de la presse et des médias, des membres du congrès, des scientifiques, des animateurs de télévision, et des membres de la hiérarchie universitaire.

Plus encore, les membres du Discovery Institute visent à utiliser “leur base”, les chrétiens, pour faire passer leurs idées. Le Discovery Institute n’est pas un organisme qui recherche la vérité. Pas un organisme de recherche. C’est un outil d’endoctrinement des masses, manipulant l’opinion publique pour imposer son idéologie. Le Wedge Document n’est pas un manifeste de communication scientifique. C’est le descriptif de ce qu’il convient d’appeler une opération à grande échelle de lavage de cerveau.

Le lien entre les phases I et II du programme est évident. Utiliser les résultats des programmes de recherche, et en extraire des “preuves qui soutiennent la foi”. A partir de ce point, il ne reste qu’à les répandre à une audience plus large pour les faire accepter, ce qui est facilité par l’opération de lobbying que représente la phase II.

Confrontation Culturelle et Renouveau

real estate branding agency

Les phases I et II font partie des “objectifs à 5 ans”, devant se terminer aux environs de l’année 2003. Ces deux phases servaient en réalité à préparer le terrain pour le déclenchement de la phase III, “objectif à vingt ans”, la confrontation entre le Dessein Intelligent et le matérialisme. L’objectif de la phase III est la chute du matérialisme, en commençant par le matérialisme scientifique. Les partisans du Dessein Intelligent s’attendent donc à ce qu’une révolution scientifique aie lieu, et ont en prévision oeuvré pour préparer le terrain des opinions. Si la société civile est en accord avec leurs thèses, leur affrontement contre le matérialisme sera facilité. La phase III correspond, plus ou mois, au moment ou la génération ayant grandi pendant la phase II entre à l’université.

Affrontement, car la phase III est un affrontement ouvert. Provocation de controverses dans les conférences et les universités influentes, évidemment, mais plus encore, déplacement du débat sur le plan légal, pour éliminer la résistance que rencontre l’enseignement du Dessein Intelligent dans les cursus scolaires. A ce titre, la présence d’avocats comme Barry Arrington, constitutionnaliste spécialisé dans le premier amendement[2] , dans le think tank de William Dembski est nettement plus claire.

Dans les parties précédentes, j’ai parlé de “prise de pouvoir”. A la lecture du Wedge Document, il apparaît que le terme n’est pas exagéré. Les partisans du Dessein Intelligent sont prêts à employer toutes les méthodes en leur possesion, et le succès de leur lobbying couplé à l’indéfectible soutien qu’ils reçoivent de la part de Georges W. Bush fait qu’elles sont nombreuses, pour imposer leurs vues. Il ne s’agit pas ici de Science. Il ne s’agit pas d’examiner des résultats et de réfléchir à des modèles. Il faut tordre la réalité pour la faire correspondre à une idéologie. Il faut éliminer l’opposition, en la muselant, ou en lui opposant des arguments légaux, fabriqués pour l’occasion.

Mais au fait, que signifie wedge? Tout simplement “coin”, ce petit instrument de métal qu’on enfonce dans les failles d’une bûche pour la fendre…

Notes

  1. Genèse 1:26 — Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre []
  2. C’est à dire celui qui empêche l’état de légiférer sur des questions religieuses []

Timothée is
| All posts by Timothée

2 commentaires

» Flux RSS des commentaires
  1. “Les phases I et II font partie des “objectifs à 5 ans”, devant se terminer aux environs de l’année 2003. ”

    Un peu à la bourre, non ? Sinon, 40000$ par an, c’est vraiment très cheap comme salaire pour un chercheur de haut niveau aux US …

  2. Tout à fait d’accord, un peu à la bourre, faute sans doute d’avoir trouvé les appuis, et parce qu’il y a eu une certain résistance outre atlantique aussi… Ceci dit, la date de fin n’est pas fixée, et le document stipule assez clairement que les phases ne sont pas séparées (c’est plutôt trois axes à développer)

Commenter


Sitemap