Les OGM, complémentaires de la sélection “classique”?

Posté par Timothée le 8 Aug 2007 dans , , , 8 commentaires

Michel Naud, président de l’AFIS, vient de me faire parvenir un mail qui parle, principalement, d’OGMs. D’ailleurs, je l’en remercie. Joint à ce mail, un communiqué de l’antenne nantaise (non diffusé, daté du 24 juillet) écrit suite à une manifestation anti-OGM. Etant donné que je suis dans ma période “je relève les écarts de langages”, je n’ai pas résisté à l’envie d’écrire un billet sur un des paragraphes de ce communiqué (en espérant que l’auteur ne m’en veuille pas trop).

Nous tenons donc à rappeler d’abord ce qu’est une plante génétiquement modifiée : il s’agit d’une nouvelle variété de plante obtenue par l’ajout d’un gène connu à une variété de cette plante plus ancienne pour obtenir un effet désiré. Ce procédé est complémentaire de la sélection classique. Cette dernière est basée, quant à elle, sur des mutations inconnues qui se produisent de façon aléatoire lors de la reproduction.

Le mot qui ma fait sursauter, et pourtant, vu mon apathie du moment, il en faut, est “complémentaire”. La création d’un OGM est-elle vraiment complémentaire de la sélection “classique” (grosso modo, le survival of the fittest un peu amélioré)? A mon avis, non, et pour deux raisons.

D’une part, la création d’un OGM n’est pas un mécanisme de sélection. La sélection, pour faire vite, consiste à ne maintenir que les plus “aptes” à transmettre leur patrimoine génétique, dans un contexte donné, tout en maintenant certaines caractéristiques intéressantes pour l’exploitant (puisque je suppose que l’auteur ne parle pas de sélection naturelle)

La création, en revanche, consiste à designer spécifiquement un organisme, via son patrimoine génétique, pour lui permettre d’assurer une fonction particulière dans un contexte particulier. Pas de hasard ici, pas de sélection, puisque seul le “plus apte” est finalement introduit.

D’autre part, comme le texte du communiqué le mentionne, on sait par avance (en théorie) quelle fonction on obtiendra à l’arrivée. Cette “sélection” est donc plus que dirigiste! On transforme un processus “continu” (la sélection sur n générations) en un processus “discret” (la création d’une espèce qui possède les caractéristiques recherchées).

Alors que la sélection “classique” ne fait que contourner légèrement les règles de la sélection “Darwinienne” (vous avez compris l’idée), la création d’un OGM s’en affranchit complètement.

Au regard de quoi il me semble un peu osé de parler ici de “sélection”…

Timothée is
| All posts by Timothée

8 commentaires

» Flux RSS des commentaires
  1. Peut-être qu’il voulait simplement dire : “ce procédé d’évolution est complémentaire au procédé de sélection naturelle” (sans que ce soit un procédé de sélection).

  2. Est-ce que "supplémentaire" ne serait pas plus adapté, alors? Plutôt que de présenter les OGM comme ce qui viendrait compenser un "manque", est-ce qu'il n'est pas plus logique de les présenter comme une option "en plus"?

  3. Je suis assez d'accord avec toi, c'est effectivement assez différent.  L'introduction d'OGMs constitue aussi une modification soudaine de l'environnement de toutes les espèces en interaction avec cette espèce (par exemple les insectes victimes des plantes pesticides). Du coup, on redémarre un processus de sélection sur ces agents, à l'image de ce qui a pu se passer lors de la sélection des souches resistantes aux antibiotiques. Processus qui n'est donc pas anodin…

    Enfin, je n'ai personnellement aucune idée de ce qui se adviendrait des gènes ajoutés si on les laisse dans la nature soumis eux-mêmes à l'évolution. Disparaissent-ils, mutent-ils, se transposent-ils ailleurs dans le génome, se disséminent-ils ? Là encore, j'aurais tendance à penser que les espèces sont dans un état de "quasi-équilibre" sur ce plan-là; ajouter un gène ex-nihilo peut donc constituer une grosse perturbation.

  4. "Manque" il y a quand certains caractères que l'on voudrait voir dans des variétés cultivées sont inexistants dans la nature (protéine insecticide, résistance à un herbicide etc.). Alors, la transgenèse permet de complémenter la sélection classique en offrant un autre moyen de produire des variétés. On a pu nous expliquer que la fabrication d'OGM ne fait que mimer les transferts de gènes qui ont lieu partout dans la nature. Ce mail explique aujourd'hui que c'est un moyen complémentaire, sous-entendu plus maîtrisé que la sélection "aléatoire" de mutations "inconnues"… Les OGM, otages de leurs porte-parole ?

  5. et alors?

    il parlait probablement de sélection variétale, qui est effectivement plus que dirigiste (i. e. on veut des carottes plus grosses), et qui n'implique pas de sélectionner les plus aptes à transmettre leur patrimoine génétique. Contrairement à ce que tu écris, on cherche d'abord les caractéristiques intéressantes, et la plante peut bien être stérile (donc complètement inapte à transmettre son patrimoine génétique, comme beaucoup d'hybrides), on s'en fiche un peu…

    Parce que moi aussi j'aime relever, le fait d'écrire "n générations" (n étant entier j'imagine…) implique un processus discret; je ne vois pas pourquoi une sélection serait continue au sens mathématique…

    Enfin, pourquoi "complémentaire "et pas "supplémentaire"? Outre le fait que je n'ai encore jamais lu "procédé supplémentaire", y a-t-il un "manque" de la sélection variétale? Effectivement, si tu veux créer un maïs Bt par sélection variétale, il te faudra quelques milliers d'années… Il y a bien sûr des manques dans la sélection variétale par rapport aux OGM, indépendamment du fait que nous en ayons besoin ou non.

  6. […] Peut-on être physicien et réservé sur la culture des OGM ? Quelques réflexions sur la polémique actuelle sur les OGM (Le Doc’ m’a précédé sur le sujet hier). […]

  7. Je suis très pessimiste sur l’avenir de la planète et les conséquences prochaines de toutes les conneries que l’homme a faites récemment….Maintenant reste la réalité et la nature de l’homme qui dans sa très grande majorité ne changera pas et restera égoïste et inconséquent….Alors à propos des OGM….Au point oû on en est et faute de pouvoir trouver des solutions meilleures pour éviter de relacher dans l’atmosphère ces tonnes de CO2 qui nous détruisent à petit feu si les américains se proposent de cutiver du maïs pour fabriquer de l’ethanol et si ce maïs pour donner plus de rendement permettre à davantage de forêts de survivre(non comme la forêt amazonnienne anénatie par les cultures industrielles de canne à sucre…)est OGM,franchement je ne m’en offusquerait pas….Il est évident que nous sommes dans une situation oû on ne fera plus marche arrière,personnellement je trouve la situation quasi désespérée et ce n’est pas le désir évident(et légitime )des pays émergents pour consommer qui va nous sauver….Des espèces endémiques disparaissent les unes après les autres de la surface de la terre,chaque minute les derniers individus réprésentants d’espèces raes
    s’éteignent irrémédiablement …je suis allée récemment à KOMODO dans les iles de la sonde voir les “dragons”…Il en reste une poignée…pour combien de temps?Et l’homme?Lui prolifère toujours plus megalo et destructeur et envahissant,toujours plus nombreux aussi, refusant la mort et rêvant d’éternité mais pas meilleur pour autant….

  8. et oui il y a que les imbéciles qui changent pas d’avis!Je croyais que les ogm auraient pu présenter une aide à la production d’éthanol pour alimenter les sacros saintes bagnoles qui nous polluent l’atmosphère et sauver la forêt mais depuis que j’ai appris les surfaces considérables qu’ilfaudrait planter pour faire rouler ne serait-ce qu’un voiture pendant un an j’ai compris que le remède est pire que le mal.Déja aux états unis le cours des céréales a grimpé dans des proportions telles que les mexicains n’ont plus moyen d’acheter à leur voisin le maïs qui est la base de leur alimentation…et à bornéo,oû j’ai eu la chance de circuler plusieurs fois il y a longtemps on déboise à tour de bras pour planter des palmiers àhuile!décidément l’homme est un imbécile irrécupérable et j’atends en observateur conscient et responsable(en effet on est TOUS victimes et bourreaux,personne n’est innocent!)),presque en curieux la suite des évenements…

Commenter


Sitemap