Légère agitation, température ambiante, et retour à la réalité…

Posté par Timothée le 4 March 2007 | ,

Enro consacrait récemment un billet à la différence qui existe entre ce qu’on lit dans l’article et ce qui s’est passé en réalité. Comme je suis moi-même en pleine phase de rédaction d’un rapport, je me suis rendu compte que ce que j’écrivais était une vision largement édulcorée de la réalité…

La souche de RSV utilisée a été décongelée à température ambiante sous légère agitation, (…)

Tous ceux qui ont déja décongelé un petit volume de produit dans un eppendorf savent ce qui s’est vraiment passé. Température ambiante, ca veut dire dans la paume, ou sous les aisselles (j’ai déja fait, ca marche super bien). Et légère agitation? Imaginez vous une chorégraphie à mi chemin entre la danse rituelle indienne et la techno sous acide, en répetant allez décongèle allez décongèle allez décongèle … pendant les 3 minutes que dure l’opération.

J’aimerai beaucoup, vraiment, écrire ce qui s’est réellement passé ce matin la, et avouez le, c’est autre chose à lire que nos formules toutes faites… Mais est-ce concevable? A mon avis, pas pour le moment…

Billets similaires

2 réponses pour le moment

2 réponses à “Légère agitation, température ambiante, et retour à la réalité…”

  1. Je subodore que tu ne décris pas le protocole tel qu’il s’est réellement passé parce que tu n’accordes pas d’importance au réchauffement sous l’aisselle et à la répétition de “Allez décongèle !”. Implicitement, tu fais le tri entre ce qui est scientifique (décongeler à température ambiante a un effet sur la vigueur des micro-organismes, l’état physique de la solution etc.) et ce qui ne l’est pas (chanter en même temps ne perturbe pas le processus). Une économie de pensée induite par des habitudes profondes, qui aide implicitement à délimiter ce qui est scientifique et ce qui ne l’est pas… Mais qui sait, cela pourrait évoluer : on pense aujourd’hui que faire écouter de la musique aux plantes et animaux modifie leur physiologie, ce qui ne relevait pas de la science il y a un demi-siècle ! Si le cas se produisait avec l’agitation des solutions, tes omissions d’un élément devenu important du protocole interdiraient de l’interpréter et de le reproduire ! Comme quoi, c’est un vrai pari sur l’avenir que tu fais là !

    09 Mar 2007 à 7:37 am

  2. Comment écrire des articles scientifiques ennuyeux…

    Il est acquis qu’il y a un monde entre les cahiers de laboratoire, les conversations de couloir et ce que les chercheurs publient finalement dans les articles — ce que Pierre Bourdieu nommait l’”hypocrisie de la littérature formelle”. Faisant……

    10 Jun 2007 à 11:44 pm

Trackback URI | Comments RSS

Commentez !

Sitemap