Le blog du Doc’

Avec des vrais morceaux de plathelminthes dedans!

Tout va bien pour la mer ?

Un commentaire (lu 18 fois)

Dans une dépeche récente, l’AFP annonçait que le Japon avait été débouté lors du vote sur le retrait des petits cétacés, tels les marsouins, du moratoire sur la peche. Peu de temps après, on apprenait que le président des Etats-Unis, G.W. Bush, créait, au nord d’Hawaï, la plus grande réserve marine du monde.

Le bain de sang n’aura pas (encore) lieu

Le Japon n’est pas parvenu vendredi à obtenir la suppression du moratoire sur la chasse aux petits cétacés, tels que les marsouins, lors d’un premier vote à l’ouverture de la Commission baleinière internationale (CBI) réunie à Frigate Bay, dans les Caraïbes.

Au premier jour de la réunion qui doit durer jusqu’au 20 juin, le Japon a réclamé que les petits cétacés, tels que les marsouins, que de nombreux écologistes considèrent en danger, ne figurent plus dans le moratoire imposé en 1986.

Un vote à la majorité simple était suffisant pour lever ce moratoire. A l’issue d’un débat passionné, la proposition du Japon a été repoussée par 32 votes contre 30, une abstention et deux absents au moment du vote.

La commission est composée de 70 membres.

Ca a des airs de bonne nouvelle. Cependant, on peut regretter le chiffre relativement faible (32 sur 30) de votants opposés à la levée partielle du moratoire. On ne doit pas ignorer les conséquences qu’une telle décision aurait eue, quand on connaît la démesure des Japonais en matière de peche aux cétacés. Les populations de cétacés sont deja largement mises à mal (notamment par le traffic maritime côtier, surtout pour les plus petits d’entre eux) sans qu’on ne vienne encore ponctionner leur population pour les ‘besoins’ de la peche industrielle.

Au terme debat passionné, on peut se douter d’ou venait la passion : doit-on favoriser les besoins de la population animale, ou les besoins financier ? Anthropocentrisme ou gestion raisonnée et avertie ? Doit-on écouter les scientifiques ou les investisseurs ? Il semble que le camp de la raison a finalement, mais de peu, pris le dessus.

Ce n’est pas une vraie victoire, dans la mesure ou l’environnement n’y gagne rien. Mais on évite une défaite, et dans la situation actuelle, c’est à prendre comme un grand pas en avant.

W se met au bleu

extraits choisis

Les groupes de protection de l’environnement, généralement très critiques du président George W. Bush, ont unanimement salué sa décision de créer la plus grande réserve marine au monde dans les îles et atolls inhabités au nord d’Hawaï.

“D’un coup de plume, le président Bush a créé jeudi la réserve marine la plus étendue de la planète où toute activité de pêche est interdite, ce qui est absolument sans précédent”, s’est pour sa part réjoui Jay Nelson, responsable de ce projet de protection pour Pew.

“Nous avons la responsabilité solennelle d’être de bons protecteurs des océans et des créatures qui les habitent”, avait déclaré jeudi le président Bush en signant la déclaration officielle à la Maison Blanche faisant des îles hawaïennes du nord-ouest “un site marin national”.

Makeup Brushes

On ne peut que se réjouir que l’un des pays les plus riches, alors qu’il mene la plus déplorable des politiques environnementales possibles, se mette à protéger la mer et ses habitants. Et en y mettant les moyens ! Cette réserve aura en effet la taille du Yosemite, de YellowStone, et du Grand Canyon réunis (reste a voir la taille relative par rapport à l’ensemble du territoire des Etats-Unis). C’est une décision historique en matière de protection de l’environnement marin, trop souvent négligé car beaucoup moins médiatisé. Il reste a étudier les détails du texte, mais quoi qu’il en soit, c’est une grande avancée, et une nouvelle réjouissante.

La vie est sortie de l’eau, on lui doit bien ça !

Ecrit par Timothée

16 juin 06 à 9:57

Une réponse à la note 'Tout va bien pour la mer ?'

Fil RSS des commentaires ou TrackBack pour 'Tout va bien pour la mer ?'.

  1. Tout va bien pour la mer ?

    Retrouvez cet article et ses commentaires sur AgoraVox

Laisser un commentaire

Sitemap